PSG
Publié le - 2126 vues -

Histoire du PSG

Le PSG ou le Paris Saint Germain est un club de football français qui défend la couleur de la capitale française. Aujourd’hui, c’est un club ayant trouvé sa place au sein du football européen.

Le PSG et ses débuts

Le football prend une place très importante en France. Devant les supporters enthousiasmés,les dirigeants de la capitale française eurent l’idée de créer un autre club parisien à côté du Racing et Stade Français. Avant 1970, il fut appelé Stade Saint Germain et n’est devenu PSG qu’à cause de sa fusion avec le Paris FC. À la fin de la saison 1970-1971, le Paris Saint Germain arrive en tête du Championnat avec Lille et Monaco. Toutefois, même avec la présence de bons joueurs au sein du Club, il n’y eut pas de meilleurs résultats. En effet, la saison suivante, il termine seizième du classement. En outre, des conflits avec la Mairie de Paris qui, à l’époque, finançait le Club, entrainèrent la scission du club en deux en 1972. La section des professionnels Paris FC restait en première division, et la section PSG fut reléguée en troisième division. Cependant, le club ré-accède à la deuxième division en 1973 et arrive en D1 en 1974. Il est définitivement considéré comme professionnel à partir de 1974. Aujourd’hui, le PSG figure parmi les clubs les plus anciens de la Première ligue. Le PSG a remporté de nombreux trophées le long de son parcours : trois fois champions de France (1983, 1994, 2013), huit fois champions de France (1982, 1983, 1993, 1995, 1998, 2004, 2006, 2010), trois fois vainqueurs de la Coupe de la Ligue (1995, 1998, 2008), une fois vainqueur de la Coupe Européenne en 1996. Ces dirigeants les plus célèbres furent Hechter Daniel de 1974 à 1978, Francis Borelli de 1978 à 1991, et Michel Denisot de 1991 à 1998. En tout cas, ce dernier peut être considéré comme celui ayant eu le plus de réussite au sommet du Club car la majorité des trophées fut remporté pendant son mandat de président du club. Actuellement, Nasser Al-Khelaïfi est à la tête du club. Avant le rachat de Canal+, Daniel Hechter et Francis Borelli, se succédèrent à la tête du PSG.

La présidence de Hechter est marquée par l’adoption, en 1973, du logo (la Tour Eiffel), des couleurs officielles de l’équipe (bleu, blanc et rouge). Le célèbre joueur Just Fontaine devient, alors, directeur technique du PSG. Il faut noter que Hechter est l’auteur du design final du maillot du PSG. Hechter qui était à la tête du Paris Saint-Germain suite à la polémique des doubles billets du Parc des Princes. Francis Borellli reprend, en 1978, les rênes du PSG et dès lors, le succès commence à venir : 2 finales remportées en Coupe de France en 1982 et 1983 dont une remportée face à Michel Platini. La saison 1985-1986 voit la consécration du PSG en tant que champion de France. En 1988, le PSG termine en seconde position lors du Championnat de France derrière son rival de toujours, l’Olympique de Marseille. Ainsi, le PSG conserve sa place de premier club parisien dans la capitale face au Matra racing jusqu’au début des années 1990. Chaque investisseur a sa propre politique quant à la direction du club et met en œuvre les moyens les plus efficaces pour atteindre ses objectifs.

Le PSG et les investisseurs ayant marqué son histoire


L’année 1991 a vu le rachat du PSG par la chaîne de télévision Canal +. L’époque du Canal + est l’époque où le PSG a le plus brillé durant les Championnats de France. La volonté de Canal+ était de faire du PSG le meilleur club de France et présenter un concurrent de poids à l’Olympique de Marseille. Durant les années où Canal+ détenait le PSG, les célèbres joueurs tels que Bernard Lama, Okocha, Djorkaeff ont contribué au succès du club.

L’arrêt Bosman a rendu possible le recrutement de grands joueurs issus de l’Union Européenne. La Présidence de Michel Denisot est un des points marquants durant la période où Canal+ était le propriétaire du PSG. L’année 2006, deux investisseurs américains rachètent le Club de Foot parisien : la banque Morgan Stanley et le fonds d’investissement Colony Capital. En juin 2009, la Morgan Stanley cède ses parts au Colony Capital faisant de ce dernier le propriétaire de la majorité des parts du Club. Durant cette période, le Club ne connaît pas de changement majeur. Cependant, des événements sortant de l’ordinaire ont pris place : mort d’un supporter et mauvais résultats (défaite en UEFA), renvoi de joueur en l’occurrence Dhorasoo.

Il faut cependant remarquer que cette période est plus ou moins moyenne en termes de résultats. En outre, quatre dirigeants se sont succédé à la tête du club : Alain Cayzac, Charles Villeneuve, Sébastien Bazin, Robin Leproux. En 2011, le Qatar Investment Authority acquiert 70% du PSG. Les 30% restants ne seront cédés par la Colony Capital qu’en 2012. À partir de cette date, le PSG devient une propriété exclusive du Qatar. Il faut noter qu’une négociation sur plusieurs mois a été nécessaire avant de finaliser ce transfert de propriété ainsi que l’aval du

Président de la République en personne.

Le Qatar Investment Authority, disposant de moyens financiers considérables, décide de recruter en 2012, de grands joueurs sur le marché des transferts pour des montants record en France : le suédois Zlatan Ibrahimovic acheté pour 20 millions d’euros avec un salaire de plus de 10 millions d’euros par an, le brésilien Silva pour un peu moins de 50 millions d’euros, l’Uruguayen Cavani pour 64 millions d’euros. Cette période voit également l’arrivée de plusieurs joueurs de la Série A dans le club.

Il ne faut pas oublier que David Beckham a fait un bref passage au sein du PSG pendant 6 mois pour soutenir des actions caritatives. Le QSI veut faire à la fois du PSG un grand Club européen et un club de football rentable pour leurs investissements. Son président actuel, Nasser Al-Khelaïfi, entend gagner toutes compétitions auxquelles prend part le PSG. Carlo Ancelotti, ancien entraîneur du Chelsea est embauché, le poste de Directeur Général Délégué revient à Jean-Claude Blanc. Récemment, en mai 2013, le PSG parvient à battre l’Olympique de Marseille en finale de championnat par un but à zéro.

Aujourd’hui, le PSG fait partie des clubs les plus dynamiques en Europe.